Chou rouge, marron et paupiettes

Aujourd’hui, j’ai envie de partager une recette salée. Oui, une recette de saison qui est rapide et savoureuse. Elle allie le chou rouge et les marrons. Le chou allège le plat et c’est une association gagnante. D’autant que nous terminons l’année alors il nous reste encore un repas bien lourd !

J’ai réalisé cette recette avec l’omnicuiseur mais ceux qui ne le possèdent pas peuvent faire cette recette à la cocotte-minute en suivant le même processus (voir cuisson dans cette couleur).

Cet appareil, je vous le rappelle, permet une cuisson basse température avec conservation des nutriments et des saveurs ! C’est très pratique.

Allez, assez bavardé, voilà la recette…

Source : Craquounette
Pour 2 personnes :
Temps de préparation : 15 minutes

Matériel : Omnicuiseur Vitalité 6000 et la cocotte de base

1/2 chou rouge – 200g de marrons cuits au naturel – Poivre – 200mL d’eau – 1/3 de bouillon cube de volaille – une cuillère à café de farine de châtaigne – une cuillère à café de maïzena – deux paupiettes congelées

 

Laver le chou rouge.

Retirer le cœur dur avant de le découper en fine lamelles à l’aide d’une mandoline ou d’un couteau. Il doit rester environ 300g de chou rouge.

Mettre cette préparation au fond de la cocotte.

Ajouter les marrons.

Mélanger l’eau avec le reste des ingrédients (hormis les paupiettes) et verser dans la cocotte.

Ajouter les paupiettes et lancer la cuisson selon les instructions ci-dessous.

Temps de cuisson :

Cuisson : 30 minutes

Haut :   Maxi.

Bas :     Maxi. 15 min.

Mini. 15 min.

 

Pour ceux qui ne disposent pas de l’omnicuiseur : Réaliser la même préparation et cuire le tout en cocotte-minute : 20 minutes une fois que le cocotte est lancée.



2 réponses à “Chou rouge, marron et paupiettes

  • Chou-rouge et marrons, repas d’hiver chez ma grand-mère et c’était bon ! Je vais suivre ta recette et comparer avec mes souvenirs.

    • adminCraquounette
      1 semaine ago

      Ah, si ces saveurs te ramènent à des souvenirs, le défi est de taille.
      L’enfance a un goût inégalable !

Laisser un commentaire