Hamburger brousse, figues et coppa

DSCN2147[1]

C’est une entrée froide qui fait son petit effet. Voici un hamburger brousse, figues et coppa. La recette se commence la veille.

Très frais, vous pouvez le faire de tailles différentes et le servie en accompagnement d’un plat froid également. Les pruneaux sont marinés au vin doux et à la cannelle (il a bouilli et n’est donc pas trop fort), c’est original et gourmand.

J’aime beaucoup le pain aux figues qui constitue le hamburger. Bien entendu, si vous n’avez ni le temps ni l’envie de faire votre pain, vous pouvez commander des petits pains à votre boulanger en précisant bien que c’est pour faire des hamburgers (comme ça, vous serez sûr qu’ils auront la bonne forme…) !

DSCN2149[1]

On relève les manches, c’est parti pour la recette :

Source : recette inspirée de Gontran Cherrier

Pour 5 hamburgers  :

La veille, pruneaux marinés :

2cL de vinaigre balsamique – 10cL de vin (Banyuls pour moi) – 1 petit bâton de cannelle – 4 grains de poivre – 8 pruneaux

La veille, porter à ébullition le vinaigre et le vin. Ajouter le bâton de cannelle et le poivre en grains. Verser sur les pruneaux que vous aurez disposé dans un récipient et fermer hermétiquement. Laisser mariner 12 heures.

Petits pains aux figues (le matin même) : 200g de farine T55 – 3g de sel – 12 cL de lait – 10g de levure fraîche – 10g de beurre ramolli – 60g de figues sèches – 60g d’amandes effilées

Mettre la farine et le sel dans le bol du robot muni d’un crochet. Mélanger à la main de façon à ce que le sel ne soit pas au contact de la levure que vous émiettez sur le mélange (sinon, les levures seront tuées et votre pain sera tout raplapla…). Ajouter le lait.

Mélanger en première vitesse pendant 5 minutes puis ajouter le beurre et passer en vitesse supérieure pour 5 minutes supplémentaires.  Ajouter les figues en morceaux en fin de pétrissage. Elles doivent bien être réparties dans la pâte.

Laisser reposer la pâte recouverte d’un film pendant 1 heure jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume. Dégazer avec le poing (il faut faire retomber la pâte) puis diviser en 5 morceaux de 50g chacun pour des entrées ou de 80g pour un accompagnement. Former des boules et parsemer d’amandes effilées.

Poser les petits pains sur papier sulfurisé. Pour plus de régularité, vous pouvez entourer d’un cercle beurré. Couvrir d’un film et laisser gonfler 1 heure de nouveau (pas tout à fait double car la pâte risque de retomber à la cuisson). Préchauffer votre four à 220°C. Enfourner pour 12 minutes en surveillant la cuisson.

Garniture : 250g de brousse -8 branches de coriandre – 120g de coppa – quelques feuilles de salade

Effeuiller la coriandre et réserver. Séparer les tranches de coppa et les rouler sur elles-mêmes. Couper les pruneaux en quatre.

Mettre un peu d’huile d’olive pour détendre la brousse.

Couper les petits pains en deux. Sur la première moitié, disposer la brousse une cuillère à soupe puis ajouter deux ou trois tranches de coppa selon votre envie. Disposer quatre morceaux de pruneaux, un feuille de salade et ajouter les feuilles de coriandre puis recouvrir de brousse. Fermer ce joli hamburger après assaisonnement si besoin …

Hamburger

Alors, appétissant, non ?

Variante : vous pouvez remplacer la brousse par une faisselle de chèvre bien égouttée.



Laisser un commentaire